Comment choisir la porte de garage adaptée à ses besoins ?

- Catégories : Conseils

Porte de garage : 6 critères pour faire le bon choix !

 Choisir sa porte de garage se révèle très vite être un casse tête tant il y a de facteurs à prendre en compte. L’on pourrait en citer une vingtaine, cependant, nous avons sélectionné 6 critères qui vous permettront de choisir la porte de garage adaptée à vos besoins :

  1. L’espace disponible pour l’installation de votre porte de garage :
    En fonction de la configuration de votre garage et de son encombrement, vous aurez à  faire un choix crucial, ouverture verticale (condamne une partie du plafond du garage) ou l’ouverture latérale (condamne un mur intérieur ou nécessite un espace extérieur n'empiète pas sur la chaussée).
    Pour optimiser au mieux l’espace disponible dans votre garage, la porte de garage enroulable semble la plus adaptée.

  2. Le budget :
    Selon le budget dont vous disposez, vous serez vite restreint dans le choix de votre porte de garage. En effet, en fonction du type d’ouverture et du matériau choisi, la facture peut vite grimper. Si vous n’êtes pas bricoleur, pensez également à prendre en compte la pose de votre porte de garage, facturée entre 300 et 800€ selon modèle et prestataire !

  3. L’esthétique et le plan d’urbanisme local :
    Il ne faut pas oublier que votre porte de garage habille la façade de votre domicile. A ce titre, celle-ci doit être choisie avec une attention particulière. En fonction de votre lieu de résidence, ou de votre règlement de copropriété, dans le cas ou vous y seriez assujetti peut restreindre votre choix. Nous vous recommandons donc de consulter le PLU local avant tout investissement.

  4. Le choix des matériaux :
    En fonction du type d’ouverture choisie, votre porte de garage pourra se décliner en bois, pvc, métal, ou même en panneaux phénoliques, particulièrement résistants aux différents éléments ! Selon le matériau choisi, votre porte de garage sera plus ou moins lourde et nécessitera donc plus ou moins d’entretien au niveau de la motorisation de celle-ci.

  5. Le choix de la motorisation : Hormis la porte coulissante (encore que…), toutes les portes de garage peuvent être motorisées. Il existe une nombreuse variété de moteurs, nous vous en parlons un peu plus loin.

  6. Les dimensions :
    Étape cruciale et capitale du choix de votre porte de garage, les dimensions de celles-ci sont à prendre avec grande précaution.

Les différents types d’ouverture pour votre porte de garage :

  Il existe 7 types d’ouverture pour votre porte de garage, chacune disposant de ses avantages et inconvénients :

  • Ouverture verticale 

  • Ouverture latérale

  • A enroulement

  • Coulissante

  • Battante

  • Basculante

  • Sectionnelle plafond

La porte de garage sectionnelle plafond :

La porte de garage sectionnelle se compose de plusieurs panneaux articulés et guidés à l’aide de rails latéraux. L’avantage majeur de la porte sectionnelle réside dans son rapport qualité prix. 

De plus, ce type d’ouverture permet de libérer les côtés de votre garage, les rails étant suspendus au plafond. La porte de garage sectionnelle s’automatise également très facilement. Inconvénient : nécessite du volume sous plafond.

La porte de garage basculante débordante 

Composée d’un seul panneau guidé par des rails verticaux, la porte de garage basculante est l’un des modèles les plus abordables du marché de par son faible coût de production. Les portes de garage basculante débordent en moyenne de 50 cm.

Attention si votre garage donne sur la chaussée, selon les lois en vigueur, vous n’avez pas l’autorisation de déborder sur celle-ci ! Facilement motorisable.

La porte de garage basculante non débordante :

Au même titre que la porte de garage basculante débordante, la porte de garage non débordante n’est constituée que d’un seul panneau, également guidé par des rails latéraux, mais contrairement à la version débordante, la porte de garage basculante non débordante ne peut pas être motorisée !

La porte de garage enroulable (porte à enroulement) :

Pratiquement identique aux volets roulants, ce type de porte de garage optimise l’espace, étant donné qu’il n’encombre que le linteau.
Guidées par un rail vertical, les lames s’enroulent dans un coffre ou restent apparentes. Une retombée d’environ 20 x 40 CM est nécessaire à la bonne installation de votre porte à enroulement.
La motorisation est nécessaire sur ce type de modèle, à moins de vouloir faire du sport.

La porte de garage battante :

Composée de deux vantaux, cette porte nécessite un espace libre en permanence, égal à la zone de passage de chaque battant. Si votre garage donne sur la chaussée, ce type de porte de garage ne vous sera pas autorisé, à moins que l’ouverture se fasse vers l’intérieur. Il vous faudrait donc un espace considérable. Chaque porte est indépendante l’une de l’autre. La porte de garage battante est idéale pour optimiser l’espace intérieur.

La porte de garage coulissante :

Suspendus au plafond à un rail, et guidés au sol par un autre, plusieurs panneaux articulés entre eux composent votre porte. 

Impossible à motoriser, ce type de porte nécessite un pan de mur entier disponible, d’une longueur au moins égale à celle de l’ouverture de votre porte !
Le premier panneau offre un passage pour une personne.

Choisir au mieux le matériau de sa porte de garage : Bois, aluminium, PVC ou métal ?

Le choix du matériau composant votre porte de garage sera capital. En effet, certains matériaux sont plus ou moins lourds ou résistants.

La porte de garage en bois :

Idéale pour une ouverture latérale ou battante, la porte de garage en bois reste esthétique & rétro, possède de meilleures capacités isolantes que l’acier, l’aluminium ou le PVC.
Cependant, il est un facteur essentiel à prendre avant d’opter pour une porte de garage en bois : le poids de celle ci. Le bois, de par sa densité à tendance à être plus lourd, et nécessitera donc une motorisation plus conséquente. De plus, le bois nécessite de l’entretien (peinture, vernis…). 

La porte de garage en aluminium :

Léger et pratiquement inaltérable par les éléments, l’aluminium n’a plus rien à prouver pour ce qui est de ses capacités techniques. Robuste, celui-ci est particulièrement adapté aux ouvertures verticales en raison de son faible poids. La porte de garage en aluminium ne nécessite donc aucun entretien.

La porte de garage en PVC :

 Économique par définition, la porte de garage en PVC convient particulièrement aux petits budgets. Légères et durables, les portes de garage en PVC se déclinent dans une très large gamme de coloris et d’options de personnalisation, hublots, poignées… Le PVC se révèle être l’un des matériaux les plus souples et les moins onéreux du marché. Meilleur isolant que l’aluminium ou l’acier, le PVC isole tout de même moins que le bois et reste cependant un matériau très léger, n’offrant que très peu, voir pas de protection contre l’effraction.

La porte de garage en acier :

Nécessitant peu d’entretien, les portes de garage en acier restent cependant légères et conviennent donc aux ouvertures verticales. Les propriétés d’isolation thermique et phonique des portes de garage en acier sont toutefois inférieures à celles de leurs homologues en bois. Afin d’être assuré d’avoir une porte de garage durable dans le temps, nous vous recommandons d’opter pour une porte de garage en acier galvanisé, vous obtiendrez ainsi une porte de garage robuste et durable.

Personnaliser votre porte de garage selon vos envies :

Peu importe le matériau que vous choisirez, les styles de porte de garage sont variés ! Avec ou sans hublots, avec motifs imprimés en relief, de toutes les couleurs, nombreuses sont les options de personnalisation ! 

Encore une fois, en fonction de votre lieu de résidence, vous pourriez être limité dans le choix du matériau, de la couleur ou même du modèle de porte choisi !

N’oubliez donc pas, avant tout travaux de consulter votre PLU, plan local d’urbanisme ! Vous éviterez ainsi toute mauvaise surprise.

Choisir le moteur adapté au style de porte de garage choisi :

Pour une porte de garage à enroulement, la motorisation est intégrée au coffre. Pour les portes de garage battantes, la motorisation à bras articulés (similaire à la motorisation des portails battants) sera nécessaire. Pour les portes de garage basculantes et sectionnelles plafond, il vous faudra recourir à la motorisation déportée. Ce type de motorisation nécessite un espace suffisant au plafond. L’automatisme de l’ouverture peut être piloté à l’aide d’un clavier à code ou d’une télécommande.

Bien prendre les mesures d’une porte de garage :

En fonction de la configuration de votre garage, de l’encombrement et de l’espace disponible dans celui-ci ainsi que du type d’ouverture souhaité, certaines contraintes peuvent vous restreindre dans le choix du procédé d’ouverture. La prise des mesures avant l’installation de votre porte de garage est une étape à ne surtout pas négliger. Imaginez-vous être livré d’une porte qui ne corresponde pas aux dimensions de votre garage, bonjour la galère !

Comment mesurer une porte de garage : 

 1.Mesurer la hauteur de baie
 2.Mesurer la largeur de baie
 3.Mesurer la retombée (hauteur du linteau)
 4.Mesurer l'écoinçon gauche (surface comprise entre la baie et le mur perpendiculaire
 le plus proche)
 5.Mesurer l'écoinçon droit
 6.Mesurer la longueur du refoulement gauche et   droit libre au plafond (6 7 et 8)

Si les dimensions de votre garage ne correspondent pas aux dimensions des portes de garage standard (2,40 X 2,00 M), sachez qu’il vous est possible de les faire fabriquer sur-mesure.

Porte de garage et sécurité, les indispensables :

Pour éviter tout problème, il est vivement conseillé de choisir une porte de garage qui réponde  à la norme NF EN 13241-1. Votre porte de garage doit donc disposer des éléments suivants : 

  • Pour un modèle relevable, un pare-chute doit être présent.

  • Sur les version motorisées, un système de détection d’obstacles doit être intégré.

  • Si un portillon est présent, la porte de garage ne doit pas s’ouvrir si celui-ci est ouvert.

  • Si votre garage donne sur la chaussée, il est indispensable que celui-ci soit doté d’un feu orange, permettant d’alerter les automobilistes et passants de l’ouverture de votre porte de garage.

Faire installer votre porte de garage :

Si vous n’êtes pas bricoleur, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel pour l’installation de votre porte de garage. 

Chez National Clôture, nous proposons l’option pose à prix coûtant en région PACA. Si vous désirez toutefois réaliser par vous même l’installation de votre porte de garage, sachez qu’il convient de disposer d’au moins 9 à 12 cm de chaque côté de l’ouverture, et au moins 20 cm au dessus ! 

Dans le cas ou vous ne disposiez pas de l’espace suffisant, il est possible de mettre en place un faux linteau, permettant de bénéficier de l’espace nécessaire de chaque côté, et au dessus de l’ouverture.

Prix d’une porte de garage :

En fonction du type d’ouverture, des accessoires et du matériau choisi, le prix de votre porte de garage peut grandement varier. Comptez de 350 à 1200 €pour une porte basculante (hors pose), jusqu’à plus 3000€ pour une porte enroulable de grand format…

Si vous avez besoin de conseils pour réaliser au mieux votre projet, n’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes, nos commerciales seront ravies de vous conseiller !

Partager ce contenu